Rennes privé de finale de coupe de France

Le Stade rennais ne reverra pas le Stade de France un an après son sacre en coupe de France. Saint-Etienne l’en a privé en remportant la seconde demi-finale (2-1).

Le but qualificatif de Ryad Boudebouz dans les dernières secondes récompense l’équipe la plus méritante. Celle aussi sans doute qui a le moins attendu les prolongations.

L’ouverture du score rennaise par Niang (33è) fut cruelle pour les Stéphanois. Elle intervint sur pénalty au cœur d’une excellente première période de la part des Verts. Ils furent mieux entrés dans le match que les Rennais.

Des Rennais bousculés et peu dangereux

En retard dans les duels, moins vifs, ils furent dépassés par la fougue adverse. Ils rejoignirent les vestiaires avec un total de 14 fautes, un chiffre élevé après 45 minutes.

Saint-Etienne, méconnaissable par rapport au triste visage qu’il affiche en Ligue 1, se créa les meilleures situations. Sur la plus dangereuse, Da Silva dut sortir de justesse la pichenette de Cabaye (18è). Le milieu de terrain fut particulièrement virevoltant. Il manqua à son équipe après sa sortie dès la 39è.

Sur leurs phases de possession, les Rennais rencontrèrent les pires difficultés à se projeter. Conséquence : Niang fut peu touché.

Un défaut corrigé dans une seconde période plus équilibrée. Le rythme se dégonfla pour laisser place à la crispation au fil des minutes. Saint-Etienne se découvra en fin de match et Del Castillo sembla le plus menaçant côté rennais.

Et Boudebouz surgit

Mais au bout de ce match longtemps indécis, Boudebouz profita d’un contrôle manqué de Bouanga à l’entrée de la surface pour permettre à Saint-Etienne d’aller au Stade de France, le 25 avril (90è+4).

Le peuple vert exulta et envahit la pelouse au coup de sifflet final. Les Rennais n’eurent pas le temps de rester prostrés sur le terrain. Retour express au vestiaire pour y réaliser que leur prestation ne fut pas à la hauteur de l’événement. Et que la passe de 2 en coupe de France ne se produira pas.

Ronan Strullu

Journaliste & rédacteur sportif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *